Dialogue autour de la sexualité

Tout ce qui touche à la vie intime est délicat, sensible. Il n'est déjà pas facile de dévoiler son corps à un médecin, alors se mettre à nu à ce point, encore moins! Les réticences viennent parfois aussi du médecin: si on a l'impression que c'est un sujet qui «l'embête», on évite d'en parler. Surtout si on a tenté d'évoquer un problème sexuel et que le médecin nous a maladroitement éconduit. La santé sexuelle fait partie de la santé globale selon la définition de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle contribue au bien-être général et il n'y a pas de raison d'y renoncer.

L'expression de tes besoins et tes problématiques de santé est un élément clé pour prendre soin de toi et tendre vers ton bien-être.

Il s'avèrera TOUJOURS positif pour le patient de dire qui il est sur tous les aspects, qu’ils soient sociaux, sexuels, etc. car cela permet d’avoir la sensation (enfin) qu’il est entendu pour ce qu’il est.